HOME PAGE

 

 AGENDA     

 

AQUASCOPE   

 

ACCES

CONTACT

 FR

 NL

 EN
 
   
   
   

ETANG

»

Histoire

»

Nature

»

Calendrier Nature

»

Chroniques du Conservateur

»

Protection

 

 

ACTIVITES

»

Visiter l'Aquascope

»

Agenda

»

Expositions

»

Aubes sauvages

»

Visiter la réserve

»

Promenades nature

»

Sentier Contemplatif

»

Animations Scolaires
» Classes Vertes ou Bleues
» Projets d'écoles

»

Stages Nature

»

Formations/Conférences
 

 

Notre hôpital pour oiseaux et mammifères

 

 

DIVERS

» Qui sommes nous

»

Galerie Photos

»

Stagiaires / Emploi
» Taverne
» Boutique
» Hébergement

»

Newsletter

»

Liens

»

Sponsors
 

 

Donnons une chance à l’hirondelle de rivage dans notre région !

Retour

 

 

 



L’hirondelle de rivage est la plus petite et la plus rare de nos trois espèces d’hirondelles. En Wallonie, en effet, il ne reste plus que 5 colonies en milieu naturel. Sous les effets de la régression de son biotope de prédilection – les milieux humides – et de son exigence de parois meubles pour y creuser son nid, ses effectifs ont doublement décliné. L’enrochement des berges, le gabionnage des cours d’eau ou la pratique du kayak sont autant de causes de disparition de l’espèce. Même si elle s’est adaptée à certains biotopes de substitution, comme les carrières ou les sablières, le contexte de cette espèce reste très difficile car la protection à long terme de ces sites de substitution est impossible à assurer et que la désertification du Sahel augmente encore les dangers liés à la migration.

 

Pour sauvegarder l’espèce, il faut tirer parti de sa capacité d’adaptation remarquable. Des murs artificiels ont ainsi été adoptés par l’hirondelle de rivage en Angleterre ou en France. En Wallonie, aucune construction de ce type n’existait. Voilà pourquoi Virelles-Nature, avec l’aide de la Fondation Nature & Découvertes et de Natagora Entre-Sambre-et-Meuse, a voulu bâtir ce premier mur car si l’étang de Virelles convient parfaitement à l’espèce, ses berges ne sont pas assez hautes pour la retenir en période de nidification.

Pour réaliser ce projet débutl 2011, un budget de 18.000 euros était nécessaire. La Fondation Nature & Découvertes nous a octroyé une aide de 10.000 euros. Son comité scientifique a en effet primé notre projet de sauvegarde de l’hirondelle de rivage dans le Sud-Hainaut. Autre motif de fierté, ce projet était le premier projet belge soutenu par cette Fondation.

 

Pour compléter ce financement, nous avons fait appel à la générosité de nos sympathisants.

Merci à tous ceux qui nous ont aidés à construire un mur artificiel pour accueillir dans des conditions optimales une colonie de cette espèce fragile qui mérite toute notre attention.

 

Découvrez : 

le projet déposé par Virelles-Nature auprès de la Fondation Nature & Découvertes

l'argumentation de la Fondation Nature & Découvertes en faveur du projet

le plan du projet

le site Internet de la Fondation Nature & Découvertes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Site Created by: AGILOG

Electrabel est le sponsor principal de l’Aquascope Virelles

©2006 Virelles Nature Asbl