HOME PAGE

 

 AGENDA     

 

AQUASCOPE   

 

ACCES

CONTACT

 FR

 NL

 EN
 
   
   
   

ETANG

»

Histoire

»

Nature

»

Calendrier Nature

»

Chroniques du Conservateur

»

Protection

 

 

ACTIVITES

»

Visiter l'Aquascope

»

Agenda

»

Expositions

»

Aubes sauvages

»

Visiter la réserve

»

Promenades nature

»

Sentier Contemplatif

»

Animations Scolaires
» Classes Vertes ou Bleues
» Projets d'écoles

»

Stages Nature

»

Formations/Conférences
 

 

Notre hôpital pour oiseaux et mammifères

 

 

DIVERS

» Qui sommes nous

»

Galerie Photos

»

Stagiaires / Emploi
» Taverne
» Boutique
» Hébergement

»

Newsletter

»

Liens

»

Sponsors
 
Actions de protection : installation d'aires à Balbuzard pêcheur

Retour

 

 

 


 

 

Avril 2015 : Pose de deux nouvelles aires à balbuzard pêcheur

Au vu des données ornithologiques de ces dernières années et de la tendance à la hausse des effectifs nicheurs dans divers pays voisins, nul doute que les estivages et autres tentatives de nidification du balbuzard pêcheur devraient augmenter ces prochaines années dans notre région. Une question se pose dès lors : « Sommes-nous prêts à accueillir comme il se doit l’aigle pêcheur ? ».

Au mois d'août 2014, l'Aquascope Virelles accueille pour plusieurs jours François Baillon, ornithologue (Président d’honneur du Groupe Pandion, Loiret - France). Ces journées sont consacrées à la prospection de sites favorables à l'installation d'aires artificielles dans la région de Virelles.

Une soirée débat est aussi organisée par Virelles Nature et Gprofor, dans le cadre de la convention GAL «Biodiversité en forêt privée » : « Le Balbuzard pêcheur nicheur dans la Botte du Hainaut ? Entre utopie et réelles perspectives ! »

Après une présentation de la région (étangs, types forestiers,...) et de ses potentialités d’accueil pour ce superbe rapace ainsi qu’un compte-rendu des divers observations du balbuzard en ESEM ces dernières années, François Baillon nous parle de la progression de l'espèce en Europe occidentale et de ses exigences tant pour établir son aire que pour choisir les sites de nourrissage. L'accent est mis sur l'échange d'expérience, l’installation d'aires artificielles, les besoins de quiétude, l'intérêt et l’engagement volontaire de propriétaires forestiers privés,...

Après le retour comme nicheur dans la Botte du Hainaut des deux espèces de milans, pourquoi ne pas espérer et favoriser l’installation dans cette région, d’une nouvelle espèce emblématique de rapace diurne ?

 

 

 

La prospection réalisée en août 2014 avec François Baillon a mis en évidence deux endroits favorables pour l'installation d'aires artificielles à Virelles : l'île boisée au centre de l'étang et l'estuaire du Ry Nicolas.

Le 11 avril 2015, François Baillon revient sur le site avec deux élagueurs grimpeurs français pour la pose de plateformes. La première est installée sur l'île boisée, au sommet d'un pin.

Tanguy Dumortier, présentateur du Jardin extraordinaire qui assiste au placement, est dubitatif... Marchera ou marchera pas ?

 

12 avril 2015 : le travail se poursuit, cette fois près de l'estuaire du Ry Nicolas, avec la pose d'une deuxième plateforme.

La corbeille en osier est renforcée en y entrelaçant des branches entre ses montants puis elle est montée et mise en place par les élagueurs grimpeurs. L'avantage d'utiliser ce genre de corbeille est qu'elle reste relativement souple et peut s'adapter assez facilement et se coincer dans les branches qui la soutiennent.

Aussi bien au sol qu'au sommet, il est important de dégager les abords de l'arbre porteur.

L'intérieur de la corbeille est ensuite soigneusement garni de branches puis de foin. Le placement d'une corbeille nécessite 1/2 journée de travail.

 

 

   
   
 

 

A  notre grand étonnement, dès 10h, une cigogne blanche se pose sur la première plateforme installée la veille sur l'île boisée au milieu de l'étang. Deux cigognes blanches sont même vues en vol... Dans les jours qui suivent, elles tenteront sur le site une première nidification.

 

 

 


Avril 2005 : Pose d'une aire à Balbuzard pêcheur

En avril 2005, nous avons créé une aire à Balbuzard pêcheur sur le site de l’étang de Virelles. Quelques photos et commentaires des étapes de la pose de cette aire…

1. Après sélection de l’arbre, abattage en périphérie de façon à permettre un accès aisé des oiseaux à la future aire….

2. la majorité des arbres abattus sont laissés dans l’eau (perchoirs) ou au sol (supports pour les champignons).
3. Le reste est exporté comme bois de chauffage… 4. Préparation de fagots sur le support de la future aire (treillis à béton)
5. Mise en place d’un mat (frêne) de 9 mètres de longueur… 6. A plus de 26 mètres de hauteur, réalisation d’encoches de support pour l’aire à l’aide d’une tronçonneuse !!!
7. Fixation du treillis au dessus du mat 8. Vue de l’aire une fois le travail terminé
 
9. Point de vue des futurs aiglons…  

 

 

Site Created by: AGILOG

Electrabel est le sponsor principal de l’Aquascope Virelles

©2006 Virelles Nature Asbl