HOME PAGE

 

 AGENDA     

 

AQUASCOPE   

 

ACCES

CONTACT

 FR

 NL

 EN
 
   
   
   

ETANG

»

Histoire

»

Nature

»

Calendrier Nature

»

Chroniques du Conservateur

»

Protection

 

 

ACTIVITES

»

Visiter l'Aquascope

»

Agenda

»

Expositions

»

Aubes sauvages

»

Visiter la réserve

»

Promenades nature

»

Sentier Contemplatif

»

Animations Scolaires
» Classes Vertes ou Bleues
» Projets d'écoles

»

Stages Nature

»

Formations/Conférences
 

 

Notre hôpital pour oiseaux et mammifères

 

 

DIVERS

» Qui sommes nous

»

Galerie Photos

»

Stagiaires / Emploi
» Taverne
» Boutique
» Hébergement

»

Newsletter

»

Liens

»

Sponsors
 

Octobre 2008 : Le Canard siffleur

Origine du nom

Canard vient notamment de l’ancien français « caner» ; caqueter.

Siffleur décrit parfaitement le chant roulé de ce petit palmipède.

Description :

Pour beaucoup, le plus beau canard de notre faune européenne. Le mâle ne lésine en effet pas sur les moyens pour séduire sa belle : tête rousse à front et calotte jaunes, poitrine rose, dos et flancs gris. L’observateur néophyte n’oubliera pas de si délicates couleurs…

La femelle, comme toujours chez les canards est plus discrète ; elle ne manque cependant pas de charme avec ses flancs brun orangé et ses yeux surlignés de sombre.

Mâle et femelle présentent un bec gris terminé par un onglet noir.

En vol, le mâle se reconnait aisément à la large zone blanche sur le devant de l’aile.

Régime alimentaire :

Herbivore strict, le siffleur explore inlassablement les zones de gagnage : prairies humides, étangs peu profonds, prés salés mais également semis de ray-grass et autres cultures fourragères…
Son petit bec lui permet aussi bien de sectionner toutes sortes de plantes que de filtrer la vase semi-liquide.

Près de 12h lui sont nécessaires pour trouver sa ration journalière, voilà pourquoi il se déplace souvent en groupe. En effet, le mode de vie grégaire permet à la majorité de se nourrir tandis que quelques-uns scrutent les alentours à la recherche d’un possible danger.

Présence à Virelles :

Le siffleur est un nicheur des lacs et zones humides du nord de l’Europe (Ecosse, Norvège, Suède, Finlande, Russie,…). La population mondiale de ce canard serait de l’ordre de 3.000.000 d’individus.

Une répartition aussi septentrionale oblige l’espèce à se déplacer vers le sud à l’approche de la saison froide. Les forts coups de froid verront même l’essentiel des effectifs hivernants quitter les polders hollandais et belges pourtant très réputés à cette période. La majorité des siffleurs restera cependant sur le continent européen, même si certaines troupes pourront être notées en Afrique.

A Virelles, c’est au maximum quelques dizaines d’individus qui peuvent être dénombrés à l’automne. Mars permettra aussi de belles observations dans la roselière fauchée et noyée par les fortes pluies de l’hiver.
Bref, si l’oiseau ne niche pas dans nos contrées, il y passe cependant pour le plus grand bonheur des amateurs de couleurs…

 

Retour à la galerie des portraits

 

Site Created by: AGILOG

Electrabel est le sponsor principal de l’Aquascope Virelles

©2006 Virelles Nature Asbl