HOME PAGE

 

 AGENDA     

 

AQUASCOPE   

 

ACCES

CONTACT

 FR

 NL

 EN
 
   
   
   

ETANG

»

Histoire

»

Nature

»

Calendrier Nature

»

Chroniques du Conservateur

»

Protection

 

 

ACTIVITES

»

Visiter l'Aquascope

»

Agenda

»

Expositions

»

Aubes sauvages

»

Visiter la réserve

»

Promenades nature

»

Sentier Contemplatif

»

Animations Scolaires
» Classes Vertes ou Bleues
» Projets d'écoles

»

Stages Nature

»

Formations/Conférences
 

 

Notre hôpital pour oiseaux et mammifères

 

 

DIVERS

» Qui sommes nous

»

Galerie Photos

»

Stagiaires / Emploi
» Taverne
» Boutique
» Hébergement

»

Newsletter

»

Liens

»

Sponsors
 

Janvier 2007 : La Bergeronnette grise

Origine du nom :

Bergeronnette vient de berger lui-même venant de brebis; certaines espèces de ce genre fréquentent en effet les zones pâturées où les insectes abondent, donnant ainsi l’ illusion de garder moutons et brebis…

Grise, en rapport avec la couleur du dos.

Description :

Petit passereau d’allure élancée à longue queue.

Le mâle présente une bavette, une calotte et une nuque noires.

La femelle se reconnaît à sa nuque grise et à sa bavette plus diffuse.

Le vol onduleux est caractéristique.

Régime alimentaire :

La Bergeronnette grise niche dans toute l’ Europe où elle apparaît relativement commune.
Son habitat est avant tout un milieu ouvert, aussi bien près de l’eau que dans des zones sèches. Sa seule exigence : la végétation dominante doit présenter une structure rase qui lui permette de « cueillir » facilement les insectes vivant au sol.

Le nid est généralement situé dans des zones habitées : anfractuosité d’un mur, espace sous la charpente d’une toiture,... voire même parfois sous une motte de terre en zone de labours…

Présence à Virelles :

Dès le milieu de l’ été, des dortoirs se forment aux abords de l’étang rassemblant majoritairement des jeunes fraîchement émancipés en provenance des alentours
Calme, sécurité et nourriture abondante sont à coup sûr ce qui permet de tels rassemblements…

La migration vers le sud, essentiellement le pourtour méditerranéen, débute en septembre et se termine généralement fin novembre.
Seuls les grands plans d’eau régionaux que sont Virelles et les Barrages de l’Eau d’Heure permettent à quelques rares individus de passer l’hiver sans trop de problème.

Mi-février verra ça et là apparaître le retour des premiers migrateurs en provenance du sud ; doux sentiment de chaleur sous le vent glacial qui nous transperce…
 

Retour à la galerie des portraits

 

Site Created by: AGILOG

Electrabel est le sponsor principal de l’Aquascope Virelles

©2006 Virelles Nature Asbl